• Maria Adelaida Muñoz

Réinventer la paysannerie à Nariño


Récolte de semences sur la parcelle communautaire

Dans le cadre de la consolidation du réseau de bibliothèques-centres communautaires, les habitant.e.s des hameaux impliqués avaient manifesté leur intérêt pour les questions en lien avec l’agroécologie. Lectures Partagées avait alors développé un partenariat avec le Réseau des Gardiens de Semences de Vie, qui a délivré une série de 10 ateliers portant sur l’agroécologie.


Afin que les connaissances acquises lors des ateliers ne restent pas lettre morte, Cristina et Nicolas, nos chargés de mission sur le terrain, ont proposé de les mettre en œuvre sur une parcelle expérimentale communautaire. Sur un demi-hectare située au cœur de Matituy, un groupe de paysannes et de paysans s’est réuni pour « apprendre en faisant ». Ils ont ainsi mis en place un laboratoire d’engrais biologiques fermentés, ils ont créé un potager avec des légumes variés avec le système de plate-bande en courbe à niveau ; et ils ont construit une serre qui a permis d’expérimenter la culture de tomates biologiques.

Les tomates biologiques de Billy à Matituy

Les expérimentations sur cette parcelle communautaire ont été très concluantes et ont ouvert de nouvelles perspectives pour les paysan.ne.s de la région. Jusqu’ici habitués à des cultures nécessitant de grandes quantités d’agro-toxiques, qui rendent leur sol infertile et nuisent à leur santé, ils ont décidé de se convertir à l’agriculture biologique sur leurs propres parcelles.


Il a donc été possible, au moyen de connaissances acquises et actualisées lors d’une expérimentation concrète, de renverser certaines idées reçues (« il est impossible de produire des tomates sans intrants chimiques ») et de proposer, pour la première fois sur le marché local, des tomates libres de pesticides.


Ce processus nous a mené à la conclusion qu’il est urgent d’imaginer et de mettre en place une structure paysanne décentralisée capable de produire et de commercialiser les produits biologiques à l’échelle régionale. Celle-ci permettra aux paysans d’écouler leurs produits à un prix juste et de donner accès aux habitants de la ville de Pasto à des produits sains pour lesquels il n’existe pour l’heure aucun marché. Elle générera également des alternatives rentables et des emplois en milieu rural.


Lectures Partagées envisage donc déjà la suite de ce processus : avec deux membres du Réseau des Gardiens de Semence, Cristina et Nicolas mènent actuellement un diagnostic détaillé, qui nous permettra de construire un nouveau projet sur des bases solides.


Ce travail implique, d’un côté, de visiter toutes les fermes des familles paysannes qui souhaitent faire le pas vers l’agriculture biologique, de connaître leur production actuelle ainsi que leurs besoins en termes d’appuis techniques et en matériel (systèmes d’arrosage, matériel pour produire les engrais, etc.). Il implique également un travail auprès des consommateurs, pour connaître leurs habitudes de consommation actuelles (ce qui permettra de « calibrer » l’offre des produits).

Don Isidro à une formation du Réseau des Gardiens de Semences
Cristina en visite dans une des fermes agrioécologiques



Une fois ces informations récoltées, systématisées et analysées, Lectures Partagées pourra lancer un nouveau projet, en alliance avec des membres du Réseau des Gardiens de Semences. Celui-ci permettra de donner une continuité à l’appui des paysan.ne.s voulant se lancer dans l’agriculture biologique. Lectures Partagées contribuera ainsi à générer de nouvelles opportunités pour les jeunes qui, autrement, risquent de rejoindre les cultures de coca, plus rentables, ou d’aller s’installer en ville, abandonnant ainsi la région, leurs terres et les savoirs paysans. Il s’agit là de réinventer la paysannerie, de lui permettre d’exister et de perdurer grâce au soutien d’alternatives rentables, saines et respectueuses de l’environnement.


"Il s’agit là de réinventer la paysannerie, de lui permettre d’exister et de perdurer grâce au soutien d’alternatives rentables, saines et respectueuses de l’environnement".

Ce projet s’inscrira dans la continuité des projets soutenus par l’association dans cette région, qui visent à créer des espaces de vie permettant à ces communautés de rester à la campagne et de construire ensemble un avenir meilleur. Il s’agit là de petites graines qui contribuent à renforcer le tissu social dans ces communautés et à construire la paix en milieu rural.

Posts à l'affiche
Publications récentes