• Rita Maigual

La Tulpa, familles de Nariño dans l'agriculture bio


L'équipe de coordination de La Tulpa

Tulpa est un mot qui a une signification importante pour les peuples autochtones et les communautés paysannes ; il s'agit de la « minga » autour du feu ou du poêle composé de trois pierres. Certaines personnes âgées disent que ces pierres représentent le père, la mère et les enfants : la famille ou les familles qui constituent une communauté ou une organisation communautaire.


La Tulpa est également le lieu où le mot se partage autour du feu, où les familles se rencontrent et racontent des histoires, où les jeunes sont conseillés, où on apprend des choses aux enfants, où on construit et on rêve ensemble.

La Tulpa entretient également d'excellentes relations avec les femmes : on dit qu’on plantait le placenta sous la tulpa pour qu’elle maintienne la chaleur et l'harmonie dans les maisons. Ainsi, le ventre de la mère était toujours doté de la chaleur caractéristique de la mère, tout en permettant aux enfants de rester en famille et sur leur territoire.


Pour nous, « La Tulpa » Familles de Nariño dans l’agriculture biologique, est composée des trois piliers suivants :


1. La production agro écologique : parce que nous avions compris que nous étions en train de nous empoisonner, nous avons commencé à produire des aliments de façon naturelle : nous avons décidé de parier sur la conservation et la récupération de notre santé, de nos sols, de nos semences, de notre eau et de la biodiversité, en commençant par nos fermes. C'est une production qui reçoit le soutien et l'accompagnement d'un conseiller technique pour pouvoir mettre en œuvre les pratiques agro écologiques appropriées. Ceci nous permet de renforcer la production d'aliments sains et libres de pesticides et d'améliorer en même temps les conditions de vie de nos familles paysannes, mais aussi de ceux qui consomment nos produits.

2. L’organisation : en tant que familles, nous avons décidé de créer une organisation juridique, légitime et autonome, pionnière dans notre département, qui nous réunit toutes. L'organisation est composée de comités locaux, des espaces de réunion dans chaque municipalité. Au sein de ces comités, les familles traitent de questions spécifiques concernant la production, les difficultés et les progrès rencontrés dans leurs fermes. Ensuite, elles se retrouvent dans l’assemblée des délégués, un espace de représentation où le travail des familles est discuté en fonction des particularités régionales. Cet espace regroupe les représentants de chaque municipalité. L’assemblée générale, qui a lieu chaque année, réunit l’ensemble des familles paysannes membres. Celles-ci sont amenées à prendre des décisions sur la vie de l’association paysanne. La Tulpa est composée des familles paysannes qui produisent pour La Tulpa, mais aussi des amis de La Tulpa, comme c’est le cas de l'association Lectures Partagées.

3. La distribution d'aliments propres : cet aspect représente un défi de taille, car il est nécessaire de concurrencer un système de production à grande échelle, doté de paquets technologiques avec des pesticides conçus pour produire des aliments parfaits, ayant des tailles, des formes, des couleurs et des textures contrôlés. Ces produits ont perdu leur essence naturelle, et sont fabriqués par des entreprises qui se soucient peu de la santé de ceux qui produisent et qui consomment ces aliments. Aujourd'hui, la science a montré que ce modèle de production est en déclin. Pour nous, il est très gratifiant de pouvoir atteindre de plus en plus de familles avec nos produits, dans différentes régions, non seulement dans notre département, mais également dans d'autres villes du pays telles que Medellín, Bogotá, Putumayo, Cauca. Tout ceci est possible grâce au travail d'une équipe conformée principalement par des paysannes et des paysans qui, de par leur exemple et leurs témoignages, convainquent toujours plus de personnes, qui fréquentent nos points de vente et où ils peuvent trouver nos produits.

Nous nous engageons à continuer à approfondir nos connaissances en agroécologie, notre expérience organisationnelle et administrative, notre capacité à être une association durable et autogérée, pour faire changer la façon de consommer et de produire à Nariño et ailleurs en Colombie!



Rita Maigual

Représentante légale de La Tulpa et membre de l’équipe de coordination

Posts à l'affiche
Publications récentes
Suivez-nous sur...
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
Archive

Siège et bureaux

Rue Benjamin-Franklin 2

1201 Genève

Suisse

T: +41 (0) 22 732 66 56

T: +41 (0) 76 520 92 19

  • Twitter Clean
  • YouTube Clean
  • facebook

L'Association Lectures Partagées est une organisation à but non lucratif.

 

Lectures Partagées 2013

 

All rights reserved

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now